Explications psycologiques

Nous expliquerons ici comment fonctionne le principe des messages subliminaux du point de vue psychanalitique.

Définition du terme « Inconscient »

La psyché d’un individu est divisée en trois parties : Le Conscient, l’Inconscient et le Préconscient.

            L’Inconscient capte et enregistre dans la mémoire inconsciente les stimuli extérieurs soit disant « négligés ». Les idées qui occupent la mémoire inconsciente ne sont pas accéssibles par le Conscient mais peuvent avoir une influence sur le Conscient, qui est le responsable du comportement de l’individu. Les données enregistrées dans la mémoire inconsciente n’ont tout de même pas d’influences entre elles, c’est-à-dire qu’elles ne s’annulent pas, ni se réduisent.

            Le Préconscient correspondond à une partie de la mémoire inconsciente qui est accessible par le conscient, comme par exemple la date de naissance d’un individu, l’anniversaire de sa mère, etc.

            Le Conscient, connu comme système de perception consciente, a pour principale fonction de capter les stimuli intérieurs ou extérieurs à l’individu. C’est lui qui determine son comportement. Il ne rend conscient que les mémoires et éléments du Préconscient qui l’intéressent à un moment précis.

            Ces trois parties fonctionnent enssembles grâce à trois instances psychiques qui sont responsables du fonctionnement mental : Le ID, le Ego et le Super Ego.

Le ID, qui contient les instincts et les désirs instinctifs, est inclu dans l’Inconscient et est la partie la plus primitive de notre psyché. Il fonctionne grâce à la « libido* », qui est la force énergétique du désir, originaire du plaisir. Le Super Ego est celui qui détermine nos lois morales et analyse les conséquences de nos actes. C’est la partie la plus « rigide » de notre psyché, qui est souvent comparé à la figure du « père autoritère ». L’Ego est l’instance psychique régulatrice qui est entre les deux autres et qui hiérarchise les souhaits de façon à déterminer le comportement de l’individu, ses actions. En fait, l’Ego négocie entre les deux autres instances et va même jusqu’à masqué un désir primitif du ID pour qu’il soit accepté par le Super Ego. Voici un exemple pour illustrer toutes ces idées: 

            Quand quelqu’un pense à sauter par la fenêtre, son souhait de sauter par la fenêtre vient de l’ID. Le Super Ego cherche toutes les conséquences que cet acte causerait et détermine que cette idée est absurde. Il prédit que si l’individu sautait par la fenêtre il mourrait, ce qui donnerait origine à beaucoup de douleur chez ses familiers, à beaucoup de problèmes pour ses enfants, etc. Finalement l’Ego conclut qu’il vaut mieux ne pas sauter par la fenêtre ; c’est lui qui réalise le dernier raisonnement.

            Toutes ces explications étant données, comprenez qu’en fait la psyché d’un individu ne peut pas être divisée en parties et sous-parties. Ce que nous venons de présenter est une explication plus didactique de tout ça, mais en fait tous ces éléments sont unis de manière indissociable dans notre dynamique mentale.

Que se passe-t’il lorsqu’on voit ou entend un message subliminal ?

            Premièrement, il est important de spécifier que les neuroscientifiques ne sont pas encore sûrs de ce qui se passe lorsqu’on capte un message subliminal. Cela a lieu puisqu’on ne connait pas d’aires délimités du cerveau correspondantes au Conscient et à l’Inconscient, or, comme nous l’avons déjà vu, les messages subliminaux sont captés par l’Inconscient. De plus, comme nous l’avons déjà expliqué dans la partie anterieure, le Conscient et l’Inconscient sont liés entre eux. Il est tout de même possible d’expliquer comment nous réagissons aux messages subliminaux d’un point de vue plus psychanalytique, en gardant quand même quelques idées neuroscientifiques.

            Nous captons tous les stimuli de notre environnement, comme déjà expliqué antérieurement. Lors de la captation d’un stimulus aussi implicite qu’un message subliminal, la conversion de la stimulation en message nerveux et sa transmission jusqu’au cerveau se fait comme nous l’avons déjà vu. Lorsque le son ou l’image est associé à un élément connu de notre mémoire, aussi bien mémoire Préconsciente qu’Inconsciente, même si nous ne sommes pas conscients d’avoir été stimulé, un désir est « éveillé ». En fait, cela est l’objectif et le vrai principe des messages subliminaux : jouer avec les désirs de ses « victimes ». Ce désir, connu comme « trieb », est une force énergétique et agit avec notre Inconscient. Or, si notre Inconscient est très bouleversé il peut avoir une inscidence sur notre Conscient. Ceci équivaut à dire que le besoin de satisfaire notre « trieb » (qui est inconsciente) et qui, en principe ne modifirait pas notre comportement, passe à le faire. Cela veut dire que nous passons à désirer quelque chose d’inconnue : ce que le message subliminal souhaite qu’on désire.

            Pour illustrer cette idée, prenons comme exemple le désir de boire du Coca-Cola, qui peut avoir comme origine un message subliminal. Ce désir est inconscient. Parallèlement à ce trieb il y a le désir instinctif qui correspond à la « soif », exposé par l’ID. Supposons que l’individu qui présente ce trieb ne peut pas boire du coca à cet instant précis. Il boit de l’eau et satisfait son ID mais pas le trieb. Quelques heures après, lorsqu’il voit un bar qui vend du Coca-Cola le trieb revient encore plus fort. Voilà le principe de comment les messages subliminaux jouent avec nos désirs et influencent notre comportement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :